vendredi 27 août 2010

De l'emploi d'un adjectif

Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer comment on peut être un suspect "pire" qu'un autre?

Là, c'est un peu ridicule non?

On te soupçonne d'avoir commis un délit selon la loi ou non. Tu es unE suspectE ou non.

À moins qu'on ne parle plus de délits selon la loi, mais qu'on y entre une dimension de jugement qui fait apparaitre des comparatifs/superlatifs. Comme "pire", dans le cas présent.

C'est peut-être moi qui cherche des poux (haha!), mais il me semble qu'on peut être accusé de délits plus graves ou de plus de délits, mais qu'on ne peut pas être unE suspectE pire qu'un autre.

Voici la définition de "pire" par Antidote:
Qui est plus mauvais, qui a un moins haut degré de qualité (comparatif de supériorité de mauvais). La situation est pire qu’avant. Un élève pire que cet autre. C’est bien pire.
Qui est le plus mauvais, qui a atteint le moins haut degré de qualité (superlatif de mauvais).

À la lumière de cette définition, qu'est ce que les forces de l'ordre essayent de nous communiquer? Leurs sentiments par rapport aux suspectEs? Ils essaient de nous convaincre que les suspects sont "mauvais"? "De moins bonne qualité?"

5 commentaires:

Mouton Marron a dit…

Toute cette histoire prend les proportions d'un spectacle de justice (justice dans le sens de "judiciaire", "simulacre" et de "prison"), comme la parution collective des 300 accusé-e-s en même temps le 23 août. La police devrait être dirigée par des gens du show-biz.

agitateur a dit…

Ce billet est pire que je pensais de ce billet pire que les pires billets de tous les pires blogues du pire internet du pire monde du...

C'est juste cool à dire. C'est sensationnaliste, ça donne de l'effet, ça frappe, c'est tranchant.

« Les pires des pires »

Ouuuuh.

Mouton Marron a dit…

Ultime hyper total pire.

Pwel a dit…

über pire^^

Mais vous voyez, c'est pour ça que ça m'insulte. Y'a des gens qui "nous" (je le met entre guillemet parce que je ne crois pas que nous étions le public cible de cet article) prennent vraiment pour des conNEs. Et sans aucune gêne on ne prend même plus la peine de faire de la manipulation "crédible", on dit ce genre d'âneries là...

mehio a dit…

En tout cas d'après la photo vous avez les pires trampolines chez vous