lundi 11 juillet 2011

DANGER: catégorisation et fantasme policier ou comment transformer des idées sociales et politiques en groupes à éliminer

Toute cette affaire est tellement tordue...


Contexte:

Nouvelle escouade appelée GAMMA (Guet des activités et des mouvements marginaux et anarchistes) qui relève de la Division du Crime organisé de la police de Montréal:
Escouade dont la création a été pensée il y a un an, à la suite de méfaits commis contre des auto-patrouilles dans des postes de quartier de Côte-des-Neiges et d'Hochelaga-Maisonneuve. Les menaces envers la police et les affrontements avec les policiers sont de plus en plus fréquents depuis quelques années et avec cette escouade, le SPVM veut mieux supporter ses patrouilleurs et coordonner sa lutte aux groupes marginaux et anticapitalistes.

C'est très dangereux...

Parce que si nos belles forces policières ont des ressources pour "guetter des activités et des mouvements marginaux et anarchistes" (qui relève de la Division du Crime organisé!!!), ce sont les pensées marginales et anarchistes qui sont en train de se faire entrer dans la grande boîte de la Criminalité. Ce n'est pas nouveau dans l'histoire de l'humanité vous direz, mais ça me fait tout autant grincer des dents. Surtout dans ma ville.

Glissement parce qu'il est bien connu qu'on ne se bat pas contre le crime organisé comme on se bat contre le crime. Il faut enquêter, interroger, infiltrer, mettre plus de ressources, demander des mandats, demander plus de lousse... Tandis que le crime, lui, on attend qu'il se manifeste et on l'arrête.

Si des gens attaquent des fières polices (ou n'importe qui d'autre) avec des 2x3, je peux comprendre qu'ils se fassent arrêter.
C'est un acte illégal de porter atteinte à l'intégrité physique de quelqu'un d'autre, et c'est sûrement cent fois pire quand la personne porte un uniforme de police (tout à coup c'est un symbole et s'attaquer à un symbole de la force étatique...woua vous méritez surement la lapidation et de vous faire renier par vos parents)

Donc... acte illégal = se faire arrêter + enquête.

Jusque là tout semble en ordre (haha forces de l'ordre! T'as pogne tu?).

Mais quand l'équation devient... acte illégal = regarder la couleur de ton t-shirt + surveiller tout le monde qui a la même couleur de t-shirt que toi pour les prochaines années à venir + débloquer des ressources financères, logistiques et humaines qui "combattent le crime pour de vrai" pour trouver la bibitte (chercher des poux? ah je suis en feu!) + créer une toute nouvelle catégorie sociale d'indésirables pour toi et tes amiEs qui portent la même couleur de t-shirt...

Euh... me semble qu'on s'éloigne vraiment de la "lutte contre le Crime organisé" (avec une majuscule ça fait plus respectable vous ne trouvez pas?).

Me semble que plus ils mettent de ressources pour me protèger, plus je me sens en danger.

Surtout quand ils martèlent à la population que les choix de couleur de t-shirts ont une relation directe avec les actes criminels qui seront posés dans leurs fantasmes policiers...


Ce que Anarkhia en dit.

***

Dans un ordre d'idées pas si lointain je regardais les photos d'évènement qui datent du début de ce blog, et ça m'a frappé de voir l'évolution entre notre virile police "souriante" et légèrement équipée des premières années et notre virile police lourdement armée et hurlante de ces dernière année... Je veux ben croire que j'ai manqué 1 an pendant que j'étais ailleurs mais quand même...

Et juste pour vous (je sais je vous gâte^^) un vidéo magique! Je pense qu'il se lève la nuit pour dire les mot "respect" et "ouverture" (ça serait triste de les oublier en conférence de presse), mais ses troupes, comme il les appelle lui-même, le rappellent à l'ordre, et de voir ti-monsieur-police à 18:00 rappeller à son chef, en martelant sur la table, que "le citoyen à un devoir de respecter la police". Hihi, chasser le naturel... et il revient au galop, même pas de tite gêne devant la caméra... Ah et l'utilisation de termes comme "contrat social", "démocratie", "justice"... ouf... quoi dire...

3 commentaires:

Mouton Marron a dit…

Ok scuse, j'avais pas vu que tu avais mis un lien.

Pwel a dit…

Oui mais tu m as fait penser à rajouter un contexte... J ai encore tendence à penser que je me parle toute seule ici^^

agitateur a dit…

Ah c'est cool ça ! Les anarchissss deviennent importants, pis les marginaux aussi !

Enfin, nous sommes reconnus !... en tant que parasites à exterminer, évidemment.