jeudi 30 septembre 2010

Marchandisation de l'éducation? AJOUT

La semaine dernière, des étudiantEs sont alléEs faire une action pour perturber l'ouverture officielle de la Boutique UQAM.

Depuis mon retour à l'UQAM je dois admettre que je n'ai pas beaucoup porté attention à cette nouvelle boutique, qui se trouve à l'emplacement de l'ancien Bureauphile. Des gens m'en parlaient et je comprenais qu'il peut être dérangeant de voir un nom associé à de l'éducation aider à vendre toutes sortes d'objets à vocation plus ou moins utilitaires. Mais voilà, je n'arrivais pas à m'insurger…

Je ne sais pas... Que des étudiantEs ou des fans soient fièrEs de l’institution et veulent s'afficher, je ne trouvais pas ça négatif. De la même manière, une boutique qui rapporte de l'argent à l’institution sans piger dans les poches des étudiantEs ou de l'État, je ne trouvais pas ça négatif. Bien sur, les moyens de production des objets et le traitement des travailleurSEs qui y ont participé m’intéressent beaucoup (appart les vêtements produits au Québec et en Ontario, ils ne disent rien sur le reste), mais bon… Je vais quand même au Dollorama…

Bref, si l’action était pour dénoncer le fait que plein d’acteurs du privé étaient invités, si l’action était pour dénoncer le privé en éducation, je ne suis pas sure que ça ait été bien compris… Et si c’était fait pour dénoncer l’ouverture de la boutique… Ben là je ne peux pas être d’accord.

Un jour je vais m’en aller de cette université, et vous savez quoi? Cette journée-là je vais sûrement m’acheter un kangourou UQAM. En attendant j’ai besoin d’une gourde…

Est-ce que j’ai passé à côté de quelque chose pour penser comme ça?

AJOUT:
Allez voir les commentaires pour une réponse beaucoup plus complète. Et merci a Danie.
http://www.seuqam.org/ouverture-de-la-boutique-uqam-jour-de-deuil-pour-le-seuqam

5 commentaires:

Danie a dit…

Il y a plusieurs critiques à faire au sujet de cette boutique, non seulement sur la "marchandisation de l'éducation". Il y a aussi le fait l'UQAM refuse d'octroyer (et supprime) des locaux pour les projets étudiants par "manque d'espace" dit-on... Rappelons-nous la fermeture du centre de doc au 2e du Aquin, le projet de cuisine collective qui est en attente de local depuis 3 ans, la halte-garderie pour les parents-étudiants, la pression sur les cafés étudiants menacés de fermer s'ils ne respectent pas les politiques de prix (imposés par les services alimentaires de l'UQAM). Encore, il faudrait se questionner sur la nature (composition, production, etc.) des produits vendu (tasse de plastique, balles de golf??, t-shirt american apparel, etc. Bien que la coop avoue ne pas vouloir faire de profit avec ce projet (et même que les profits seront redistribués à la communauté! Bien hâte de voir ça), elle encourage tout de même une poignée d'entreprises qui se font une tonne de profit qui sur la vente de ces produits... inutiles.

Il y aussi que la coop UQAM reçoit des privilèges en tant que "groupe d'envergure" de l'UQAM (comme by-passer des projets étudiants!) ... mais qu'elle ne respecte pas légitimement toutes les conditions (par ex: 75% des membres de son CA devrait être des étudiantEs). Donc, oui, si nous nous mêlions un peu plus des affaires uqamiennes, un tel projet n'aurait pas reçu de privilège aux détriments d'autres qui ont tout le mérite d'être vraiment au service de la communauté étudiante... et non pour mousser les revenus d'une coop ou l'image de l'université. Tk, moi je suis fière d'être uqamienne mais j'ai pas besoin de balle de golf pour le prouver.

Danie a dit…

Lire ceci que je viens de trouver aussi: http://www.seuqam.org/ouverture-de-la-boutique-uqam-jour-de-deuil-pour-le-seuqam

Mouton Marron a dit…

Je suis passé devant la boutique pendant que l'action avait lieu et j'ai demandé à une connaissance ce qui se passait. Elle m'a surtout parlé des pubs de American Apparel qui sont jugées sexistes et des politiques en général de cette entreprise qui ne semblent pas si roses que ça...

C'est fait dans le boutte mais c'est quand même pas les Petites Mains...

agitateur a dit…

Avec ou sans action, la boutique aura lieu et vendra.

Pwel a dit…

Danie
Merci beaucoup beaucoup pour l info, plein d elements me manquaient.

Ceci etant dit, je ne pense pas que le monde qui veulent avoir UQAM d ecrit sur eux et elles méritent votre mépris...

MM
Je suis jamais entree dans la boutique, j ai lu "fait au qc et en ontario" ...

Tous-Toutes
Étant donne tout ce que je viens d apprendre, je réitère que le message n etait pas compréhensible pour quelqu un de l exterieur... On a perdu le sens en route.