samedi 11 juin 2011

La Coalition féministe abolitionniste pancanadienne interviendra en Cour d’appel de l’Ontario dans la cause Bedford c. Canada jeudi le 16 juin

La Coalition rejette à la fois la position de statu quo défendue par les Procureurs généraux du Canada et de l'Ontario (les appelants) et celle des requérantes (les intimées) visant à invalider les dispositions mises en cause. La Coalition plaidera pour une interprétation alternative de la constitutionalité des lois qui criminalisent présentement les personnes prostituées. Les dispositions du Code criminel mises en cause ne sont inconstitutionnelles que lorsqu'appliquées aux personnes prostituées et non pas lorsqu'elles sont appliqué aux proxénètes et aux clients.

La Coalition demandera à la Cour de reconnaître que, particulièrement dans le présent contexte d'inégalité systémique entre les femmes et les hommes, personne n'a le droit constitutionnel d'acheter et de vendre le corps des femmes à des fins d'exploitation sexuelle. Elle demandera donc à la Cour de ramener la question de l'égalité au cœur des changements nécessaires au code criminel canadien. (...)

*


(...)

« Toutes les femmes ont un droit fondamental à échapper au besoin », ajoute Pate, « notamment en accédant à des conditions de vie convenables (soit par l’aide sociale ou par un revenu convenable garanti), et par la prestation de services sociaux, de services de santé et d’options d’ordre pédagogique. L’ACSEF continue à dénoncer comme criminelles les actions des personnes qui font la promotion de la traite et de l’exploitation sexuelle des femmes et des filles et qui en tirent profit. »

« Continuer à criminaliser les personnes prostituées (qui sont majoritairement des femmes et des filles) équivaut à revictimiser des personnes défavorisées, contraintes, exploitées et violées (...)

Membres de la Coalition :
1. La CLES – Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle
2. RQCALACS – Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel
3. ACCCACS – Association canadienne des centres contre les agressions à caractère sexuel
4. AOcVF – Action ontarienne contre la violence faite aux femmes
5. NWAC – Association des femmes autochtones du Canada
6. ACSEF – Association canadienne des sociétés Elizabeth Fry (je n'avais jamais entendu parler d'elle...)
7. VRRWS – Vancouver Rape Relief and Women Shelter

4 commentaires:

agitateur a dit…

Aucun rapport avec le billet, mais... le blogue est rendu très sexy.

*Natacha* a dit…

je me suis dit la même chose !

Pwel a dit…

Merci gang^^
tout a commencé par pwel qui veut ajouter des gadget... suivi de beaucoup d ecrans blancs qui me disaient que blogger ne comprennait pas les codes... puis finalement un gros fuck that shit et on recommence au complet... je suis assez fiere du résultat :)

agitateur a dit…

« un gros fuck that shit et on recommence au complet »

C'est souvent l'élément déclencheur à tout changement radical !