vendredi 14 août 2009

Les mercenaires

Je suis loin d'être convaincue du bien fondé des forces armée étatiques, mais je ne suis pas convaincue du bien fondé d'un État alors...

Par contre, je suis définitivement contre les mercenaires lors de conflits armés.

Quand je pense à unE soldatE, je pense à unE professionnelLE du conflit armé, avec tout ce que ça comporte; il et elle connaissent leur mission, savent les règles à suivre, et savent que ça fait "partie de la game" de perdre sa vie (un membre? sa santé mentale? Son meilleur ami?). Les débordements existent et je les impute à certaines vicissitudes de la culture militaire en elle-même (des supérieurs qui couvent les frasques de leurs petitEs, une mentalité grégaire, un sentiment de domination envers ceux qui n'ont pas d'armes...), plutôt qu'aux seuls individus.

Mais les mercenaires ne sont pas des professionnels, ils n'ont pas de cadres établis, rien à suivre, personne à écouter, et leurs raisons personnelles dominent complètement "leur mission". Pour couronner le tout, ils sont engagés par des entreprises dont le but est de faire de l'argent (belle tautologie, étonnant que celle-là doive être répétée sans arrêt)!

Un peu de Blackwater pour bien commencer la journée?

Plusieurs des mercenaires employés par M. Prince avaient des problèmes psychologiques, d'alcool ou de drogue. «Des employés disaient être venus en Irak pour tuer le plus de "sales Arabes" possible», note John Doe no1.

Certains directeurs régionaux de Blackwater refusaient d'envoyer ces hommes sur le terrain, mais leurs décisions étaient infirmées par la direction de Blackwater aux États-Unis, qui avait peur de «perdre de l'argent».

[...]Les deux hommes notent que tous les véhicules de Blackwater étaient munis d'une caméra vidéo qui filmait les missions durant la journée. «Chaque soir, les dirigeants de Blackwater regardaient les vidéos. Celles qui étaient jugées compromettantes étaient effacées.»

[...]«En plusieurs occasions après mon départ, la direction de Blackwater m'a personnellement menacé de mort ou de violence, déclare-t-il. De plus, selon des informations provenant d'anciens collègues, il semblerait que M. Prince et ses employés aient tué une personne qui avait fourni de l'information aux autorités fédérales, ou qui prévoyait le faire.»

11 commentaires:

anarchopragmatisme a dit…

Très bon billet mais le principal problème est le militaro-terrorisme, pas le mercenariat, qui n'est qu'une conséquence de ce crime étatique.

"Je suis loin d'être convaincue du bien fondé des forces armée étatiques, mais je ne suis pas convaincue du bien fondé d'un État alors..."

Ça progresse! Il n'y a aucun bien-fondé à l'État et encore moins à ses forces armées.

Pwel a dit…

?!

Dude... Pour qui tu te prend pour venir chez moi pour me dire "que ma pensée progresse"?! (gratte moi dont en arrière des oreilles un coup parti!)

Je suis allée faire un tour chez toi et j'ai vu que tu nous avais classé dans les gauchistes étatiques...

C'est beau de classer les gens dans une petite boîte idéologique... Comment t'as fait ça reste un mystère par exemple... Tu nous as tiré d'un chapeau? Épinglées avec une queue d'âne pendant que tu avais les yeux bandés?

Surtout que nous sommes 2 avec des opinions qui peuvent se montrer aux antipodes... Alors la catégorisation...

Tu n'es pas le bienvenu ici si c'est pour professer que ta vision du monde est la meilleure ET qu'en plus tu nous juge sans réélement nous connaitre...

Pwel a dit…

Et les mercenaires existaient avant l'État... Donc tu ne peux pas accuser l'État d'avoir causé le mercenariat...

Mouton Marron a dit…

Anarchopragmatisme: je pense qu'il n'y aucun bien-fondé... tout court.

Pwel: j'avais même pas remarqué que vous étiez deux.

En tout cas bravo pour cet article. Il me semble que les Gardas aussi jouent aux mercenaires un peu partout dans le monde.

Pwel a dit…

MM: Yep, Natacha fait sa timide, mais c'est elle qui m'a convaincu de faire un blog à 2 (j'en voyais pas l'intérêt et finalement j'ai plein de plaisir)... Nat t'es ou?^^

Pwel a dit…

Et le fait d'être 1, 2 ou 8 n'est pas le point... Ce qui est insultant c'est de se faire catégoriser dans une boite hermétique.

Mes pensées et mes opinions sont constamment en mouvement, et je cherche encore ce qui a pu me faire passer pour une gauchiste étatique convaincue.

agitateur a dit…

Anarchopragmatisme est une bouche-merde : il vomie des imbécilités crées de toute pièce sans aucune cohérence réelle.

Probablement pour montrer qu'il sait « produire lui-même une pensée ».

*Natacha* a dit…

J'aime bien, wow !!!

On était comme des jumelles et j'en savais rien.

Du coup, ma chère Pwel tu en faisais des affaires, tu te présente au élections, tu travailles dans une école primaire et tu fais des papiers aussi léger que sur des BD et tu t'auto estine en trouvant que j'ai des goûts étranges (que j'asssssume telllllement ^^)

Bref, je suis là et j'ai un papier qui me trotte dans la tête depuis le début de l'été... ummm je vais sûrement faire ça très bientôt....

Ah ! que je t'adore mon amie et dire que nous sommes 1... comme un mariage virtuelle :D

oui... je le veux

*Natacha* a dit…

Tu sais Pwel, se faire dire ce que l'on est... ma foi peut rassurer, imagine comment il doit jour après jour se dire : mais merde, elle me surprend encore.

bon, ok... je suis positive...

mais il ne me trouble pas... il me laisse plutôt indifférente...

la gauche étatique...

remarque, je cherche encore comment ont à faire ça...

mais tu sais, il y en a des mystères et certains doivent le rester... trop c'est comme pas assez...

um....

Anonyme a dit…

De plus en plus donc, on vous vend de la guerre en boîte…

http://ysengrimus.wordpress.com/2008/06/30/qu%E2%80%99est-ce-que-le-bellicisme/

Et en plus, on rogne les angles et on vous la fait, là aussi, à «payez plus, obtenez moins»…
Paul Laurendeau

Anonyme a dit…

boolean course hotel microphones turkey rant mechanisma marking deiuhfonskh fluency infected
masimundus semikonecolori