lundi 24 août 2009

Une belle job de peinture à venir...

Voilà ce qu'est devenu le deuxième étage du A.



Est-ce qu'ils pensaient qu'en mettant des couleurs nous allions moins être agressés? Haha! Le mur extérieur de sc po est genre rose vraiment pâle.. Il est beau le jaune du mur d'histoire et philo... mais ça change rien dans nos coeurs.



C'est de la provoc!!!^^



Au moins, c'est un beau canevas vide qui attend une nouvelle génération de peinture que les étudiantEs auront fait. On se rappelle qu'appart les associations étudiantes, un syndicat, et le café Aquin, il n'y a rien dans ce secteur. Pas de classes. Les anciennes peintures n'ont jamais dérangé qui que ce soit.

Je ne sais pas si ils vont faire de la représsion vraiment intense si les étudiantEs s'activent. Ils doivent bien s'y attendre non?

Et moi? C'est venu me chercher parce que ça fait partie de la nouvelle tangeante de la direction de non seulement favoriser l'attitude clientEs (vs étudiantEs), mais également de faire sentir à ceux qui veulent avoir une vie estudiantine qu'ils et elles sont de trop. Mais je me sens déjà loin...

J'ai fini mon bac cet après-midi. Je suis allée porter mon dernier travail qui m'avait suivi tout l'été. Ouf! Faire son projet de recherche en été, pas de cours, c'est moins l'fun que ça en avait l'air!

J'ai été admise à la maîtrise, mais je ne me suis pas inscrite. Je suis un peu tannée de l'UQAM et de Montréal. C'est sur que je vais faire une maîtrise, mais bon... Même si plein de gens commencent leur doc au moment où je fini mon bac, je ne suis pas complexée de mon âge... J'ai vécu tout plein, et quand je suis entrée à l'université je m'y suis mis sérieusement et à temps plein. J'ai aussi trouvé le temps de m'impliquer dans différents comités et pour une fille qui disait qu'elle ne voulait pas s'impliquer, j'ai fini par être sur l'exécutif de mon association étudiante modulaire. C'est ingrat comme implication. Mais j'ai rencontré des amiEs extraordinaires, et j'ai fait vraiment des trucs dont je suis fière, c'est ce qui va me rester.

Ça fait cinq ans que je suis à Montréal, c'est le temps de bouger. Cinq ans c'est le top de mon sédentarisme. Même petite, des fois ma famille changeait de région à chaque deux ans. Et là j'ai vraiment la bougeotte.

3 commentaires:

Mouton Marron a dit…

Je m'achète de la peinture. Tant pis pour l'administration et l'argent qu'elle a perdu en remettant du blanc.

agitateur a dit…

OH MON DIEU, LES BEAUX MURS ONT DISPARU !

Je suis en rogne. L'organisation pour le retour de l'art estudiantine et insurrectionnelle cette fois est nécessaire.

Bon sang, j'en reviens pas ... merci de ces photos.

Bakouchaïev a dit…

C'est un crime contre l'humanité.