lundi 21 novembre 2011

Un bébé, des livres et des carrés rouges...

" Quand je serais grand je serais activiste. En attendant, je suis militant"

oooh comment c'est cute des enfants !!! Surtout quand ni d'Adam ni d'Ève tu te retrouve parent...

Je suis donc passé de jeune étudiante paumée à jeune mère étudiante paumée ! QUE DE PLAISIR !!

un plaisir strictement financier qui n'a rien à voir avec le plasir de se lever avant le soleil ou de faire de la plasticine un mardi soir... Oooh no !

Je sais... la hausse ne devrait pas me toucher, moi la demi orpheline qui mérite bien que le gouvernement s'occupe de mon avenir, car investir dans l'avenir, c'est payer ses droits de scolarité et d’arrivé surtout à intégrer les discours et de le vomir sur la place public.

Qu'est-ce tu veux, je digère pas ça moi les coulèves...

Donc, parce que le système me fourre, je me venge. Capital de sympathie +10 avec un bébé qui crie gratuité scolaire. Il est déjà révolté est c'est pas à cause de sa crise du non, oooh non. Il est fâché parce qu'il sait que si nous n'agissons pas, c'est pas juste mon avenir que je mets en suspension, c'est le sien que j'hypothèque.

Il a peur.

Il a raison.

Heureusement, nous veillons... et ce monde de fous, nous le changerons !

7 commentaires:

agitateur a dit…

Non, on ne changera pas ce monde.

On le détruira et on construira un tout nouveau.

Bakouchaïev a dit…

@ Agitateur: C'est bien ce que disait bakounine.

Le mot destruction fait peur, mais quand on parle de destruction du capitalisme ou de l'État (pour ceux et celles qui en comprennent la nécessité), il me semble que ça devrait être positif. Et la phase de destruction est nécessaire pour construire un monde nouveau. Tenter de sauver l'ancien est inutile et même assez étrange. Ce monde nous a mené au bord du gouffre.

Cet enfant n'a pas d'avenir si on persiste à vouloir préserver l'État et le capitalisme. Le capitalisme vert tuerait l'humanité.

Pwel a dit…

agitateur - Bakou

Je pense que ce qui peut faire peur c est la peur de l entre deux. De vivre la destruction et que cette destruction devienne une destruction matérielle.

Nat

HAHAHA on voit que tu faisais des tests pour tes cartes de noel :P Et merci a mon bel ange d avoir bravement fait du piquetage en plus de la manif ^^

Bakouchaïev a dit…

@ Pwel : Je comprends et une révolution dans les faits doit être terrible, mais les catastropes écologiques m'inquiète encore plus. Tout le monde se dit qu'il ne vivra pas ça, que d'autres générations paieront le prix (argument détestable à mon sens, bye-bye solidarité). Pas certain de ça moi, surtout avec ce que je lis. Y'a déja pas mal de signes inquiétants et on continue de polluer et de chier notre environnement davantage. C'est pt trop abstrait pour les gens, mais si ça devient trop concret, il sera trop tard. Il y a un point de non retour dans cette histoire et on commence à s'en approcher. En gros, c'est ce que je retiens du message de la communauté scientifique à ce sujet.

En passant le titre m'a fait sourire. Juste que l'agitateur a réussi à me partir.

Pwel a dit…

et bien pars cher, pars en feu, j aime ben ça^^

vous savez que je suis idéologiquement d accord avec ce point de vue, même si les considération matérielles me font tout le temps m obstiner avec vous

Nat je pense qu elle est allée barrer sa porte en vous lisant :P

*Natacha* a dit…

ma porte est barré cartin!

pff pas d'avenir !

gang de pessimistes ;)

J'vous aime mais nenon, je sais pas vous, mais moi m'en va être militante pas mal pour un boute !

Anonyme a dit…

bonjour natacha, stu ton fils qu'on voit sur la photo? il a l'air bien? :)